COVID-19: le G20 reconnaît la contribution de l’AISS

COVID-19: le G20 reconnaît la contribution de l’AISS

Le 10 septembre 2020, les ministres du Travail et de l’Emploi du G20 se sont rencontrés virtuellement afin de discuter de l’impact de la crise de la COVID-19 et des réponses qui s’imposent. La protection sociale figurait parmi les quatre domaines prioritaires identifiés dans la Déclaration publiée à l’issue de la réunion. Les ministres ont souligné l’importance de collaborer étroitement avec les organisations internationales, reconnaissant les précieuses contributions apportées par l’Association internationale de la sécurité sociale (AISS), l’Organisation internationale du Travail (OIT), l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) et la Banque mondiale.

La sécurité sociale est au cœur des mesures nationales mises en place face à la pandémie à travers le monde. Le coronavirus a frappé de plein fouet les sociétés et les économies, et les répercussions sociales et économiques pour la population se sont révélées dramatiques. Selon la Déclaration des ministres du travail et de l’emploi du G20, l’équivalent de 400 millions d’emplois à temps plein ont été perdus au deuxième trimestre 2020 comparé à l’année précédente.

À travers son observatoire sur le coronavirus, l’AISS a répertorié et analysé les mesures sans précédent établies par les gouvernements et les institutions de sécurité sociale afin de réduire les chocs. Elles incluent notamment des régimes de chômage partiel et des indemnités de maladie, des mesures de sécurité sociale pour les travailleurs indépendants et les travailleurs migrants, des prestations d’urgence pour les groupes vulnérables, des prestations familiales, des systèmes de flexibilité et d’exonération en matière de cotisations de sécurité sociale.
Conformément aux objectifs de développement durable, les ministres du G20 ont exprimé leur engagement à continuer d’adapter et d’améliorer leurs systèmes de protection sociale afin de fournir un accès universel à une couverture de protection sociale adéquate et à continuer à promouvoir l’accès à l’emploi pour tous, sans aucune forme de discrimination.

Les ministres ont également reconnu l’importance de collaborer étroitement avec les organisations internationales, telles que l’OIT, l’OCDE et la Banque mondiale, mais également l’AISS. L’AISS travaille conjointement avec ces dernières ainsi qu’avec d’autres organisations afin d’atteindre l’objectif d’une protection sociale universelle à l’horizon 2030.

La réunion des ministres du travail et de l’emploi a été organisée lors de la présidence 2020 du G20 assurée par l’Arabie saoudite.

Ministres du travail et de l’emploi du G20, Déclaration ministérielle, 10 septembre 2020