ISSA

L’AISS crée un Comité international pour la prévention dans le commerce

L’Association internationale de la sécurité sociale (AISS) donne un nouvel élan à ses travaux sur la sécurité et la santé au travail dans le secteur du commerce en créant un Comité international pour la prévention dans le commerce, la logistique des marchandises et la manutention portuaire.

La création du Comité international pour la prévention dans le commerce, la logistique des marchandises et la manutention portuaire constitue une avancée majeure dans un secteur qui fait partie des moteurs de l’économie mondiale. Selon l’Organisation mondiale du commerce (OMC), le commerce mondial de marchandises a toujours connu une croissance supérieure d’environ 50 pour cent à celle du PIB mondial. Accorder plus de place à la sécurité et à la santé au travail dans ce secteur est donc primordial non seulement pour les travailleurs et les employeurs, mais aussi pour l’économie mondiale.


«Le commerce est le moteur de l’économie mondiale, comme le démontre l’existence de chaînes d’approvisionnement mondiales hautement sophistiquées. C’est donc bien à l’échelon international qu’il faut s’intéresser à la question de la sécurité et de la santé des travailleurs de ce secteur», a déclaré Mme Sigrid Roth, future Secrétaire générale du nouveau Comité international pour la prévention dans le commerce, la logistique des marchandises et la manutention portuaire. Mme Roth est consultante principale au sein de l’Assurance statutaire accidents de travail et prévention pour le commerce et la distribution de la marchandise (Berufsgenossenschaft Handel und Warenlogistik – BGHW), Allemagne, qui hébergera le nouveau comité international.

Approche tridimensionnelle de la prévention

L’AISS considère la prévention et la sécurité et la santé au travail comme une composante essentielle d’une stratégie de sécurité sociale globale et proactive. Son approche de la prévention comporte trois dimensions: la gestion des risques, la promotion de la santé et les mesures destinées à favoriser le retour au travail. Elle a également mis au point Vision Zero, la toute première campagne mondiale en faveur de la sécurité, de la santé et du bien-être au travail. D’après un rapport récemment publié par le Bureau international du Travail (BIT), on dénombre chaque année 2,8 millions de décès liés au travail et 374 millions d’accidents du travail non mortels. Les recherches menées à l’échelle internationale démontrent que chaque dollar investi dans la sécurité et la santé génère un bénéfice potentiel de plus de deux dollars en effets économiques positifs.

«La prévention est la bonne stratégie. Il vaut toujours mieux prévenir que guérir, et notre objectif est de sauver des vies et d’éviter les accidents et les maladies», a déclaré Mme Martina Hesse-Spötter, Présidente de la Commission spéciale de prévention de l’AISS, structure qui chapeaute les actions de l’AISS en matière de sécurité et de santé au travail. Le nouveau Comité international pour la prévention dans le commerce, la logistique des marchandises et la manutention portuaire va s’ajouter aux treize comités internationaux pour la prévention – spécialisés par secteur d’activité – qui existent déjà. Le premier Président de ce comité sera M. Siong Hin Ho, Directeur général du ministère de la Main-d’œuvre de Singapour et Vice-doyen de l’Académie de ce ministère.