Section de prévention

Comité international de l’AISS pour la prévention dans les mines

Section de prévention

Comité international de l’AISS pour la prévention dans les mines

Faites votre choix – La sécurité avant tout!

Le Comité international de l’AISS pour la prévention dans les mines vise à renforcer et à améliorer la sécurité sociale dans les mines du monde entier.

Les mines d’aujourd'hui au sein d’une société mondialisée

Partout dans le monde, les besoins en énergie, matières premières ou matériaux pour la construction des infrastructures sont vastes et en augmentation. C’est une réalité, non seulement dans les pays industrialisés, mais également dans les pays en transition et en développement. Les activités minières s’avèrent dès lors essentielles pour le bien-être humain et ce, dans le monde entier.

Néanmoins, de toutes les activités industrielles, l’exploitation minière et les autres formes d’extraction sont considérées comme les plus dangereuses au monde. C’est également le cas pour tous les types de travaux en carrière, d’extraction d’agrégats et de percement de tunnels. Par ailleurs, les mineurs et les travailleurs courent de sérieux risques, non seulement lors des opérations d’extraction, mais également au cours des activités de traitement.

La santé des travailleurs est compromise d’une part par des risques mécaniques posés par les machines fixes et mobiles lourdes ou par des facteurs de risque propres à l’extraction en surface ou souterraine, et, d’autre part, par la poussière, le bruit et les substances chimiques. Cette situation est à l’origine de taux d’accidents élevés et d’un grand nombre de maladies professionnelles en l’absence de mesures de prévention nécessaires. Toutefois, une bonne performance en matière de sécurité et santé au travail (SST) réduit les souffrances humaines et augmente la performance économique de l’industrie.

Le Comité pour la prévention dans les mines – la plateforme internationale visant à influencer les politiques mondiales en matière de SST dans le secteur des mines

Le Comité international de l’AISS pour la prévention des risques professionnels dans les mines a été fondé en 1969 lors du septième Congrès mondial sur la sécurité et la santé au travail. Il couvre l’exploitation minière à grande échelle, ainsi que les petites et moyennes entreprises (PME).

À l’heure actuelle, l’Institut pour les matières premières et l’industrie chimique (BG RCI) de l’Assurance sociale allemande des accidents du travail et maladies professionnelles (Deutsche Gesetzliche Unfallversicherung – DGUV) est chargé de l’organisation de ce Comité. Il s’agit de l’assurance contre les accidents pour de nombreux secteurs, y compris pour toutes les opérations minières, l’exploitation des carrières et les activités d’extraction en Allemagne. Elle propose des services de prévention dans le domaine de l’exploitation minière de surface et souterraine, ainsi que pour le traitement des matières premières.

Le Comité pour la prévention dans les mines offre des prestations et des services pour les secteurs industriels et les opérations minières suivants:

  • Extraction de houille et de lignite
  • Exploitation des mines de sel et de potasse
  • Minéralurgie
  • Services pour les activités minières (creusement de puits et percement de tunnels)
  • Stockage des déchets souterrains
  • Extraction de pétrole et de gaz
  • Exploitation des carrières et extraction de pierres naturelles
  • Traitement des pierres naturelles
  • Extraction de matières premières et d’agrégats
  • Industries du ciment, de la chaux et du gypse
  • Industrie du recyclage des minéraux

Les opérations et services liés aux mines sont également couverts.

Objectifs du Comité pour la prévention dans les mines

  • Politiques relatives à la SST
  • Sécurité et santé
  • Systèmes de sécurité sociale
  • Recommandations
  • Conseils et bonnes pratiques
  • Information et coopération

Le Comité pour la prévention dans les mines vise à promouvoir et à améliorer la sécurité sociale dans le secteur des mines, grâce à la coopération mondiale, plus particulièrement dans le domaine de la prévention. Le Comité entend mettre en place des conditions sociales, de travail et de SST convenables au niveau mondial dans les grandes entreprises minières, ainsi que dans les carrières gérées par des PME ou dans les petites industries extractives, en influençant les politiques mondiales relatives à la SST, en élaborant des recommandations et en favorisant le partage des meilleures solutions et bonnes pratiques.

Le Comité cherche à protéger les mineurs des accidents et des atteintes à leur santé.

Il aide les employeurs et les directeurs à assumer leurs responsabilités en matière de mesures de prévention.

Le Comité pour la prévention dans les mines coopère avec des gouvernements, des ministères, des caisses d’assurance, des organisations à but non lucratif, des associations d’employeurs, des syndicats, des fabricants de machines et tout organe ou expert intéressé par le secteur concerné.

En poursuivant ces objectifs, le Comité prend soin du bien-être social et de la santé de tous les mineurs et de leur famille, et soutient la performance économique et l’image du secteur des mines dans l’opinion publique mondiale.

Avantages pour les membres

  • Profiter d’un réseau à but non lucratif
  • Partager les expériences
  • Jouer un rôle actif
  • Utiliser les contacts
  • Obtenir des informations

Les membres du Comité profitent des avantages suivants:

  • contribuer aux décisions mondiales relatives aux politiques de SST dans le secteur des mines;
  • témoigner de leur engagement envers les objectifs généraux en utilisant le logo du Comité pour la prévention dans les mines;
  • faire preuve de responsabilité sociale des entreprises ;
  • jouer un rôle actif dans l’élaboration de normes et de recommandations;
  • entrer en contact avec les principales organisations à but non lucratif dans le domaine de la SST;
  • faire partie d’un réseau indépendant international;
  • avoir accès aux informations les plus récentes;
  • être en contact avec les principaux acteurs, fournisseurs et experts;
  • participer à des événements, congrès et ateliers internationaux;
  • recevoir des conseils sur les thèmes abordés par le Comité;
  • avoir un accès direct à l’Organisation internationale du Travail (OIT).

Domaines d’activité

  • Une organisation sûre
  • Évaluation des risques
  • Technologie minière
  • Éducation et formation
  • Poussière et agents chimiques
  • Promotion et marketing en matière de SST

Le Comité pour la prévention dans les mines se concentre sur les éléments suivants:

  • de bonnes politiques de SST et une organisation fiable de la sécurité et la santé dans les mines;
  • des concepts de bonne pratique pour l’évaluation des risques;
  • les technologies minières les plus sûres afin de réduire les risques d’accident et de maladie;
  • des mesures de prévention inspirées par les meilleures pratiques afin de réduire l’exposition à la poussière, au bruit, aux vibrations et aux agents chimiques;
  • des équipements de protection individuelle;
  • des méthodes pour favoriser le comportement sûr des mineurs;
  • des concepts d’éducation et de formation pour les mineurs;
  • Sauvetage dans les mines.

Afin d’améliorer la sensibilisation de la société et les relations publiques en matière de sécurité dans les mines, le Comité fournit une plateforme de communication et de nombreuses informations sur son site Web et via son bulletin d’information.

Méthodes de travail et organisation

  • Réseautage
  • Alliances
  • Commissions techniques
  • Groupes de travail
  • Conférences

Le Comité pour la prévention dans les mines organise l’échange d’informations, de connaissances et de bonnes pratiques sur les sujets relatifs à la sécurité sociale et à la sécurité et santé au travail. Il crée des commissions techniques et des groupes de travail qui se réunissent en présentiel ou via Internet.

Il organise des conférences et des colloques internationaux, et soutient activement le Congrès mondial sur la sécurité et la santé au travail. Il mène des sondages d’opinion et des études, promeut la recherche et coopère avec d’autres comités de l’AISS et autres parties intéressées. Les représentants des pays développés, tout comme ceux des pays en transition ou en développement, sont invités à soutenir le travail du Comité.

Le travail du Comité pour la prévention dans les mines est dirigé par le président, le vice-président et le secrétaire général du Comité. Une assemblée générale est organisée au moins tous les trois ans. Afin de structurer les activités, un plan de travail triennal est établi.

Structure

Le Comité pour la prévention dans les mines est composé de membres. Ses deux organes exécutifs sont l’Assemblée générale et le Bureau.

L’Assemblée générale est composée des membres ordinaires du Comité pour la prévention dans les mines. Les membres correspondants du Comité participent à l’Assemblée générale avec voix consultative. L’Assemblée générale se réunit au moins une fois tous les trois ans.

Le Bureau est élu par l’Assemblée générale. Le Secrétaire général de l’AISS est membre du Bureau avec voix consultative.

Le Comité est financé par des cotisations fixées par le Bureau et le soutien financier de ceux qui contribuent au travail du Comité (groupes de travail, commissions techniques).

Membres du Bureau

Président

Ulrich MeesmannUlrich Meesmann
Responsable de la prévention
Institut pour les matières premières et l’industrie chimique (Berufsgenossenschaft Rohstoffe und chemische Industrie - BG RCI)
Allemagne

T: +49 6221 5108 21004
E: ulrich.meesmann@issa-mining.org

Vice-présidents

Peter SchrimpfPeter Schrimpf
Vice-président
EUROPE

Leigh McMasterLeigh McMaster
Vice-président
AFRIQUE

Victor V. PakalnisVictor V. Pakalnis
Vice-président
AMÉRIQUE DU NORD

Christian MoragaCristian Moraga
Vice-président
AMÉRIQUE DU SUD

Doan Mau DiepDoan Mau Diep
Vice-président
Asie

Secrétaire général

Helmut EhnesHelmut Ehnes
E: h.c.ehnes@gmx.net

Pour de plus amples informations, veuillez consulter la brochure du Comité pour la prévention dans les mines et son règlement.